Savez-vous encore vous émerveiller?

Savez-vous encore vous émerveiller? L’émerveillement est à la fois un chemin vers le bonheur intérieur et un antidote à la brutalité du monde actuel, plutôt anxiogène.

L’émerveillement va de paire avec l’instant présent et la pleine conscience. S’émerveiller c’est porter tout à coup son attention, toute son attention sur un oiseau, un arbre, un rire, un sourire etc…

Attention mais aussi Intention, vigilance, pour capter ces petits moments de bonheur, où l’on décide de prendre le temps, de regarder, d’observer, d’écouter, d’être réceptif au monde qui nous entoure, dans ses éléments les plus simples.

Beaucoup d’adultes ont malheureusement perdu cette capacité à s’émerveiller ; pour plusieurs raisons :

1/l’habitude ; lorsqu’on s’habitue aux choses, elles deviennent banales, on ne les voit plus. Ce qui contrarie souvent l’émerveillement, c’est la familiarité. Parce qu’on a trop vu les choses, on les connait trop bien donc on ne les voit plus, ou plutôt on ne les regarde plus.

2/ la cadence, le rythme que nous impose la société ; nous vivons dans un monde où nous sommes toujours pressés, en recherche permanente de performance. Il faut se dépêcher ; nous n’avons plus le temps  (le luxe) de s’arrêter, de vivre le moment présent en s’émerveillant. Mais l’émerveillement c’est ici et maintenant.

S’émerveiller apporte de la joie, un calme intérieur, un sentiment de plénitude. Dans un monde où le sens fait parfois défaut, il est important de retrouver cette capacité à s’émerveiller au quotidien, comme savent si bien le faire les enfants.

Les enfants sont les maitres de l’émerveillement et de l’instant présent. Ils sont tout à ce qu’ils font ; ils ne vivent ni dans le passé ni dans l’avenir (contrairement aux adultes) mais dans le moment présent, entièrement là, entièrement présents à ce qu’ils font, à ce qu’ils voient. Et tout est source d’émerveillement pour eux puisque tout est source de nouveauté. Ils ont un regard neuf sur le monde.  Il y a  tant à découvrir dans ce monde pour un enfant. Il n’est pas blasé, il a soif de découverte.

Pour réapprendre à s’émerveiller il est donc bon de renouer avec une certaine lenteur et de choisir de regarder, d’écouter, de sentir. En choisissant de suspendre le temps un instant pour vous émerveiller, vous ressentirez un état de joie, de plénitude et de calme.

 

 

 

 

 

 

 

Apprendre à s’émerveiller en psychothérapie avec Sophie DURET psy aix les bains.

(psy chambéry;psy aix les bains;psychologue aix les bains;psychologue chambéry;psychothérapie chambéry;psychothérapie aix les bains;psychothérapeute chambéry;psychothérapeute aix les bains)