La communication non violente

La communication non violente

Que l’on peut appeler également communication « gagnant-gagnant ».

C’est une communication qui permet de se respecter et de respecter l’autre; c’est à dire de prendre en compte ses besoins, attentes, en tenant compte de celles de l’autre.

C’est une communication qui permet d’ouvrir le dialogue car elle ne produit pas de réaction défensive. En effet la personne à qui l’on parle ne se sent pas agressée puisque l’on ne lui fait pas de reproches, de critiques, on n’émet pas de jugement, mais on parle de soi, de ce que l’on ressent, en exposant un fait.

C’est une communication très utile notamment dans les couples où la proximité, l’habitude, la connaissance de l’autre, fait parfois oublier une notion capitale dans le couple : le respect.

Exemple:

« Tu es toujours en retard à nos rendez-vous ! Tu n’es qu’un nombriliste ! Si ça continue, je ferai en sorte d’être encore plus en retard que toi ! »

On comprend bien ici, combien cette femme est excédée du retard apparemment fréquent de son mari. On comprend son énervement. Mais à entendre cela, comment va réagir le mari ? Va-t-il être compréhensif, à l’écoute, gêné du ras le bol de sa femme ? Certains, se mettant à la place de leur femme, sauront s’excuser et pourront répondre honnêtement qu’ils sont désolés et qu’ils comprennent que ce soit agaçant et qu’ils feront attention à l’avenir. Mais en général, la tirade de l’épouse aura tendance à fermer le dialogue et provoquer une réaction défensive.

Pourquoi ? Parce que dans la première phrase elle lui a formulé un jugement (« toujours en retard »), dans la seconde une évaluation (« nombriliste »), dans la dernière, une menace (« je ferai en sorte….. »).

Voici ce que cela aurait donné en s’exprimant grâce à la communication non violente (4 étapes-clés):

« Tu es arrivé avec 15 minutes de retard, comme quand nous sommes allés voir le dernier Woody Allen (elle observe la situation, un fait, sans évaluer ni juger). Je suis triste et fâchée (elle exprime ses sentiments). J’ai besoin de respect, d’attention et je perçois ton retard comme une insulte à mon égard (elle identifie et formule ses besoins). J’aimerais que tu sois à l’heure à notre prochain RDV (elle formule une demande concrète).

 

 

 

 

(Psychologue aix les bains;psychologue chambéry;thérapie de couple chambéry;thérapie de couple aix les bains;psychothérapie de couple savoie;psychothérapie chambéry;psychothérapie aix les bains;psychothérapeute chambéry;psychothérapeute aix les bains.)

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook