Interprétation des rêves

Voyons d’abord pourquoi nous faisons des mauvais rêves.

1- Certains rêves peu plaisants peuvent être vus comme une rencontre entre le rêveur et un quelconque aspect de la personnalité, aspect que le rêveur peut rejeter. Nous blâmons souvent le rêve pour ce qui n’est pas plaisant dans le rêve. Mais cette attitude est fausse. Nous sommes fautifs parce que nous ne voyons pas la chance que le rêve nous offre. Rappelons-nous que toutes les personnes sont des facettes de notre personnalité.

Voici un rêve qui nous fera comprendre ce qui peut arriver lorsque nous décidons de faire face à une situation difficile.

Rêve: Je suis dans le noirceur, dans un quartier pauvre de la ville. Un homme se met à courir après moi dans une allée sombre. Alors je me rends compte que je peux faire quelque chose et que je n’ai pas à me sauver constamment de mes poursuivants. Je m’arrête de courir, tourne sur moi et affronte mon poursuivant. Je le touche et je lui demande si je peux faire quelque chose pour lui. Il devient très gentil, s’ouvre à moi et dit: Oui. Mon amie et moi avons besoin d’aide ». Je vais à l’appartement que le couple partage et nous parlons de leur problème et je sens monter en moi un amour plein de compassion pour tous les deux.

2- Un rêve épeurant peut représenter une partie de nous qui a besoin d’aide, de notre attention, mais ça peut aussi représenter une vérité spirituelle déguisée en quelque chose de repoussant. A ce moment-là, cela peut être une vérité que le rêveur a de la difficulté à accepter ou qu’il ne veut pas accepter. Il faut regarder au-delà des apparences.

3- Les rêves ont parfois tendance à compenser certaines des dispositions de notre personnalité consciente. Dès lors, les rêves peuvent nous faire faire des choses que nous ne ferions pas normalement. Prenons par exemple, quelqu’un qui veut aider tout le monde. Le rêve peut montrer l’autre extrême : le rêveur peut se retrouver en train de tuer quelqu’un d’entièrement innocent.

Ne craignez pas de devenir des psychopathes. Nous devrions simplement nous rendre compte que nos efforts conscients d’être d’une certaine façon avec les autres peuvent nous empêcher d’exprimer une certaine et juste colère qui ajouterait à notre personnalité et ferait de nous des personnes plus équilibrées.

Comme ce rêve de quelqu’un qui est à la diète et qui rêve qu’il mange, et mange et mange, des sucreries, des gâteaux, des eaux gazeuses… La diète dans le rêve est représentée comme affectant négativement la personne. Le rêve dit de manger du sucre, car le corps en a besoin. Ne pas manger à l’excès, mais avec modération, parce que toutes choses devraient être faites avec modération.

4- Les rêves qui semblent être des énoncés clairs, comme un rêve qui annonce qu’on va mourir d’un cancer, sont habituellement symboliques. Le cancer est une maladie qui ronge. C’est quelque chose qui grandit dans la personne et qui va consumer tous les efforts de cet individu. Ce quelque chose qui ronge et qui grandit, ça peut être une nouvelle idée, un projet, une situation qui prendra toutes les énergies de la personne, tout son temps, et qui l’amènerait à se donner entièrement à cette chose qui grandit en elle. Elle pourrait mourir à elle-même et se donner entièrement à sa nouvelle tâche. Elle pourrait devenir guérisseur et passer tout son temps à guérir les autres.

Et tout comme le cancer peut apporter des peines, ce nouveau travail peut en apporter aussi.

Le rêve où le cancer tuera peut aussi signifier que nos pensées négatives, destructrices et obsessionnelles vont nous détruire car elles sont un cancer.

5- Les personnes dans les rêves sont, presque toujours, des facettes de notre personnalité. Un rêveur voit un autre homme sans tête, en uniforme: le rêve signifie que l’homme a tendance à perdre la tête lorsqu’il est en devoir.
Une femme rêve qu’un ami lui apparaît avec de fausses dents: elle rencontrait alors sa propre faiblesse à pratiquer ce qu’elle prêchait, ou parce qu’elle faisait le contraire de ce qu’elle prêchait.

6- La naissance et la mort, toutes deux fréquentes en rêve, représentent le plus souvent de nouvelles idées et des commencements, ou la mort de nos vieilles idées, des vieilles façons d’agir.

Regardez qui naît ou ce qui meurt pour avoir des indices plus clairs. Par exemple, une femme rêve qu’elle va à l’enterrement de la femme d’un ministre du culte: cela signifie qu’un aspect spirituel de sa personnalité est en train de mourir.

 

Les rêves nous aident à nous comprendre et à comprendre les autres. Les rêves peuvent nous aider à accomplir notre but dans la vie et à arriver à nos destinations programmées ou pré-destinées si nous nous entraînons à avoir des rêves, à s’en rappeler, à les écrire et à les interpréter.

Comment interpréter les rêves?

Au cœur de l’interprétation des rêves se trouve la compréhension symbolique du rêve. Même s’il y a d’autres dimensions non-visuelles dans le rêve qui transportent une information importante, comme les sensations et le thème du rêve, les symboles peuvent être une partie importante du message transmis par les rêves. Dès lors, sans une connaissance du symbole, le rêve demeurera un mystère complet.

Historiquement, plusieurs chercheurs ont voulu simplifier l’interprétation des rêves en donnant aux symboles une valeur universelle et éternelle. Cette attitude conduite à l’extrême permet la publication de livres variés sur les symboles et leur signification. Une telle approche est basée sur la croyance que les symboles constituent un langage commun, stable et consistant à travers le temps et entre les personnes. Au début, ça peut aller, mais nous nous rendons vite compte que cette conception est trop rigide et qu’elle ne permet pas à l’individu des associations personnelles avec les symboles de ses propres rêves.

Suivant une position opposée, nous trouvons que les rêves sont entièrement personnels. Selon cette théorie, personne d’autre que le rêveur ne peut interpréter son rêve. Prise à l’extrême, cette position peut nous restreindre en ce sens que cela fait de l’interprétation un exercice où nous redécouvrons perpétuellement plutôt que de construire à partir de ce qui est valable venant des personnes qui nous ont précédées.

Carl Gustav Jung fut le premier psychologue des rêves à réconcilier les deux positions en reconnaissant deux niveaux d’inconscient: le personnel et le collectif. L’inconscient personnel est accessible à travers les rêves et l’imagerie spontanée. Ce niveau de la pensée est composé de nos mémoires personnelles acquises au long de notre vie.

Après plusieurs expériences, Jung s’est rendu compte que certains symboles semblaient être la propriété commune de tout le monde, de partout. Jung conclut qu’il y avait là un type de symbole indépendant des différences individuelles culturelles. Il a appelé ces symboles «archétypes».

Nous pouvons donc dire qu’une couche plus ou moins superficielle de l’inconscient est sans doute personnelle. Nous appelons cette partie l’inconscient personnel. Mais cet inconscient personnel repose sur un niveau plus profond qui ne dérive pas de l’expérience personnelle non plus, mais qui est né en même temps que nous. Cette couche, nous l’appelons l’inconscient collectif. Nous disons collectif parce que cette partie de l’inconscient n’est pas individuelle, mais universelle. L’inconscient collectif est l’ensemble des processus dynamiques qui agissent sur la conduite de tous les êtres humains. Les éléments connus de l’inconscient collectif sont appelés archétypes.

 

REVES TYPES D’APRES LA PSYCHANALYSE

Le rêve d’examen :

Qui n’a jamais rêvé d’échouer à un examen, que ce soit avant de le passer ou bien après l’avoir réussi?

Ces rêves surviennent le plus souvent juste avant une épreuve difficile de la vie, qui nous effraie et nous fait peur.

Ces rêves ont pour but de nous rassurer, de dédramatiser la situation et de faire évacuer le stress que l’on éprouve vis à vis de cette tâche difficile.

Le rêve de train manqué :

C’est aussi un rêve de consolation.

Il nous console contre l’angoisse de mort que représente le départ ou le voyage. Un train est un symbole d’avance, de progrès, de réussite sexuelle.
Les rêves de perte de dents ou de dents arrachées, cassées signifieraient l’onanisme, ou encore ce dont on menace l’enfant qui se masturbe : la castration ou l’impuissance.

Il en est de même pour les rêves de calvitie ou de coupe de cheveux.

Les rêves de perte de dents symbolisent aussi le passage de l’enfance à l’âge de raison, et aux responsabilités qui suivent la chute des dents de lait.

Chez une femme, si les dents sont avalées, cela peut désigner le désir d’avoir un enfant.
Les rêves où l’on plane, vole, tombe, nage ont trait à des impressions d’enfance :
– Souvenirs de balançoire ou de grand-parents qui nous faisaient sauter dans leurs bras.
– Mais la signification précise de ces rêves varie d’une rêveur à l’autre..

Voler peut aussi exprimer que l’on cherche à fuir des conflits actuels ou à les dominer.
Ce peut être enfin un désir d’amour libre.
Les rêves de chute peuvent signifier que l’on a succombé à une tentation érotique.
Les rêves de nudité sont des rêves où nous avons honte d’être nus, au milieu de spectateurs généralement indifférents.
Il y a dans ces rêves un souvenir de l’exhibitionnisme de notre enfance.
Les rêves de nudité peuvent aussi exprimer le désir de jeter son masque, de se montrer tel que l’on est vraiment.

 

 

 

 

 

 

psy chambéry;psy aix les bains;Psychologue chambéry;psychologue aix les bains;psychothérapeute chambéry;psychothérapeute aix les bains; Psychothérapie aix les bains;psychothérapie chambéry

1 réflexion au sujet de « Interprétation des rêves »

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook